Pour cuisiner bio, très peu d'ustensiles de cuisine spécifiques sont indispensables. L'équipement habituel d'une cuisine suffit. Je m'interroge même régulièrement sur la possibilité de réduire la place consacrée aux appareils, sur mon plan de travail... et sur ma facture d'électricité.

Pourtant, mon petit chouchou résiste à toutes mes velléités de frugalité : c'est l'extracteur de jus.

extracteur de jus jpg

Connaissez-vous cet appareil ? On ne le croise pas souvent, car il n'est pas vendu à ma connaissance par les grandes enseignes d'équipement de la maison. On le croisera plutôt sur les étagères des magasins bio ou à l'occasion d'une animation, ou encore sur internet où il est très apprécié des sites spécialisés en alimentation crue "vivante".

C'est pourtant pas compliqué !

Son fonctionnement rappelle tout à fait les hachoirs à viande : on pousse les ingrédients dans une goulotte, juste assez longue pour ne pas risquer le jus de doigts.

Ils sont entrainés par une vis sans fin vers l'extrémité d'une tarrière, où ils sont hachés par de petites lames métalliques et pressés vers une grille aux trous minuscules. A la sortie, les résidus secs sont entrainés d'un côté, et le jus est collecté de l'autre.

Voici une petite démonstration en photos : une poignée de cassis sont réduits en jus. Dans le bac le plus proche de nous, les résidus secs. Dans le bac situé sous la tarrière, le jus s'écoule rapidement. Destination la casserole, pour un sirop express, qui me donne déjà la nostalgie de l'été.

extracteurextracteur cassis - 1extracteur cassis - 2

Bon d'accord, il n'est pas très sexy. Les modèles plus récents affichent un vague effort de design, mais comme (trop) souvent quand le public écolo est ciblé, l'esthétique passe à la trappe. Je compte plutôt sur mon appareil pour durer longtemps. Après cinq ans de bons et loyaux services, il n'a pas pris une rayure.

Est-ce que c'est mieux qu'une centrifugeuse ?

Je réponds sans scrupule : oui !

D'abord, il est plus pratique : la centrifugeuse m'exaspère en vaisselle... Quand il faut gratter la grille pour en extraire toutes les petites fibres de fruits ou de légumes, je perds patience. L'extracteur se démonte facilement. Hop, toutes les parties à l'eau et il est lavé sans effort particulier.

Ensuite, je suis plutôt d'accord avec les argumentaires des vendeurs pas complètement désintéressés de ces appareils : le jus me parait vraiment meilleur. Il est plus épais et plus puissant en goût.

Mais son gros inconvénient que je ne saurais taire plus longtemps : c'est son prix ! Plus de 300 € pour les marques connues. Il faut être vraiment motivé par les jus pour justifier cet investissement.

D'autant qu'à l'usage, il faut beaucoup de matière pour faire une belle quantité de jus, ce qui renchérit encore l'opération. A moins de disposer d'un potager ou de quelques arbres fruitiers.

Pas seulement des jus

Une fois débarqué dans la cuisine, ce gros pépère mérite une bonne place. Vu son poids, vous ne le sortirez pas du fonds d'un placard au moindre prétexte. Alors qu'à portée de main sur un plan de travail, il peut servir à à peu près tout : des jus d'accord, mais aussi à mixer des tartinades, des sauces, hacher des herbes ou des légumes, écraser des purées ou des compotes, et même façonner des pâtes ou préparer un génial sorbet aux fruits en un clin d'oeil.

C'est le sujet du dernier né de mes petits livres dans la nouvelle collection des Editions la Plage, "Les toqués du bio".

Avec son petit format (et son tout petit prix), j'espère qu'il vous sera utile si vous hésitez face à cet investissement. Avec un panorama des possibilités culinaires offertes par l'extracteur, vous ferez le tour de ses possibilités. Vous aurez ainsi  tous les éléments pour le comparer à d'autres robots, blenders ou à une centrifugeuse.

Et si vous êtes déjà l'heureux propriétaire d'un extracteur, alors j'espère que vous y trouverez de nouvelles idées de recettes pour le faire tourner : taboulé paresseux, falafels maison, tartinade aux graines de courge, sorbets, bonbons aux figues...

grand_TBEJ Couverture 1et4 copieExtracteur de jus, Anne Brunner, Editions La Plage

Prix : 3.95 €

Diffusé en librairie et dans les magasins bio.
Et disponible sur le site internet de La Plage.