J'aime tant le taboulé que je passe une bonne partie de l'année à me demander par quoi remplacer les tomates, quand elles ne sont plus de saison. Taboulé aux petits pois pour le printemps, taboulé à la betterave et au jus d'orange...

Et pourtant, c'était évident ! La révélation m'est venue hier soir en un flash, alors que je ralentissais devant les gondoles réfrigérées, attirée du coin de l'œil par les barquettes de taboulé. Mais c'est bien sûr ! Ça m'étonnerait fortement qu'ils utilisent des tomates fraîches (bon, je n'en sais rien en fait, je n'en achète pas. N'y voyez que l'expression de mes préjugés à l'égard des plats industriels). Mais je mettrais ma main à couper qu'"ils" utilisent de la tomate séchée... Zut, et dire que je n'y avais jamais pensé.

taboul__tomates_s_ch_es

C'est parti pour un petit taboulé aux tomates séchées. Côté verdure, je me suis félicitée d'avoir cueilli un peu de menthe et quelques persils tubéreux il y a quelques jours, juste avant que tout ne gèle pour de vrai. L'inspection de ce matin au potager montrait qu'il ne restait pas grand chose de mangeable... Mais les maraîchers prennent plus de précautions que moi, et l'on doit encore trouver du persil protégé du gel... Côté menthe, si on veut éviter la menthe par avion, on peut aussi penser à quelques feuilles de menthe séchée, bien émiettées avant d'être mélangées au taboulé.

Et voilà : un petit plaisir acidulé pour faire un pied de nez à l'hiver. Ça me met drôlement en appétit !


Pour une petite entrée pour 4 personnes
1 poignée de raisins secs
4 demi-tomates séchées
1 verres de couscous demi-complet
1 citron
1 échalote
quelques brins de persil (persil tubéreux ou persil plat)
quelques feuilles de menthe
du sel
1 c. à soupe d'huile de sésame


A préparer au moins une heure avant de passer à table.

Faire chauffer un peu d'eau. Placer les raisins et les tomates dans un bol. Les couvrir d'eau tiédie et laisser réhydrater une quinzaine de minutes. Puiser les raisins et les tomates en réservant l'eau de trempage. Hacher les tomates le plus finement possible.

Presser le citron. Verser le jus sur le couscous. Ajouter un peu d'eau de trempage pour compléter (moins d'un verre).

Hacher finement l'échalote, le persil et la menthe. Réunir tous les ingrédients dans un saladier. Bien remuer et laisser gonfler une petite heure avant de servir.