Qu'est-ce qui pourrait justifier que je donne encore une recette de tarte aux pommes ? Tout le monde sait faire la tarte aux pommes et il y en a déjà plusieurs sur ce blog. Sans compter tous les autres blogs. Faites le test : tapez "tarte aux pommes" sur Google. Résultat : 1 310 000 réponses, et des images esthétiques de tartes ciselées aux pommes si bien rangées que je désespère... L'angoisse de la page blanche m'étreint.

Cette tarte aux pommes est donc... une tarte aux pommes ! Quelques particularités dans sa composition : une pâte à la purée d'amande, qui tient lieu de matière grasse. Une présentation "normande" avec des pommes en dés et un appareil (le mélange liquide pour lier les fruits) très léger. Je ne prétends pas avoir atteint le sommet de la tarte aux pommes. Cette modeste étape marque seulement un petit progrès personnel. Et puis, elle suscitera, je l'espère, des commentaires :  certains d'entre vous me livreront peut-être enfin LE secret de LA parfaite-tarte-aux-pommes-parfaite.

Tarte_aux_pommes



Il faut :
200 g de farine de blé T55 ou T65
30 g de sucre blond de canne
1 pincée de bicarbonate
1 pincée de sel
3 c. à soupe bombées de purée d'amande blanche

Pour la garniture :
2 œufs
2 c. à soupe de sucre blond de canne
1 c. à soupe de crème de riz (farine précuite, en magasin bio)

4 ou 5 pommes Canada grises


Mélanger la farine, le bicarbonate et le sel. Ajouter la purée d'amande. Verser un peu d'eau, en mélangeant au fur et à mesure, pour doser juste la quantité d'eau nécessaire pour obtenir une boule de pâte homogène et non collante.

Fariner légèrement le moule puis y étaler la pâte. Depuis quelques temps, je me suis lancée dans les bordures crènelées et le résultat commence à ternir la route. J'en reparlerai quand je serai sûre de bien maîtriser...

Battre les œufs avec le sucre et la crème de riz. Éplucher les pommes Canada. Les couper en dés. Les poser sur l'appareil. Enfourner à 180°C pour 25 minutes environ.