Voilà plus d'un mois que j'ai visité la Ferme des Hauts Bourdiers, située à Nouans les Fontaines, à la limite entre Touraine et Berry. C'était encore la pleine saison des champs de colza fleuris, d'un jaune poussin bien vif. Justement, c'est de colza qu'il s'agit aujourd'hui.

Mon compte-rendu pour cette visite aurait pu prendre bien des formes : j'aurais pu vous montrer le moulin à farine tout neuf et tout en bois, les chèvres angora avec toutes leurs cornes et leurs chevreaux cabriolant, les précieuses pelotes de laine "Bio Mohair".

Finalement, j'ai choisi l'huile de colza, vierge et pressée à froid.

 

 

_tiquettepresse_huile

Dans une ferme qui produit de l'huile, celle-ci ne constitue souvent qu'une production parmi d'autres. Le colza et le tournesol sont cultivés en rotation avec des céréales ou des légumineuses. On en trouve donc chez les céréaliers et les paysans-boulangers comme Emmanuel Leroux. On en trouve aussi chez les éleveurs. En effet, les éleveurs bio sont tenus de produire sur leurs terres la plus grande part de la nourriture de leurs bêtes, sans recourir au soja ou au maïs O.G.M. importé du Brésil ou d'ailleurs. Les tourteaux de colza ou de tournesol font partie intégrante de cette alimentation.

Mais il n'est pas si fréquent de visiter une ferme équipée d'une presse qui permet de fabriquer l'huile sur place.

Au départ, Vincent Philippon fabriquait de "l'huile végétale pure" pour alimenter ses tracteurs. Un agrocarburant vraiment bio, quoi. Il partageait cette recherche d'autonomie avec plusieurs agriculteurs du département et l'association Alter'énergies.

Depuis peu, il a décidé de mieux valoriser cette ressource en produisant une huile de colza destinée à nos tables. Elle est délicieuse.

 

 

 

Comment est fabriquée l'huile de colza bio ?

Lorsqu'on me demande "Si vous ne deviez acheter qu'un seul produit bio, lequel serait-ce ?", d'abord je pense "C'est bien une question de journaliste, ça...". Ensuite, je réponds "l'huile de colza" !

L'huile de colza bio est vierge. Ça signifie qu'elle est obtenue par des moyens mécaniques. Donc sans adjonction de solvants, chauffage, distillation, neutralisation, décoloration, désodorisation et recoloration. Bref, une huile bio, ça a le goût, la couleur et les nutriments de son ingrédient.

Goûtez la différence. Je n'avais qu'indifférence pour l'huile de colza ou de tournesol courante. Je suis devenue inconditionnelle de l'huile de colza et de l'huile de tournesol bio. Un filet d'huile crue, et ça change tout à un plat. D'ailleurs, on me demande souvent ce que j'ai mis dans ma vinaigrette...

Je souligne aussi qu'un litre d'huile de colza bio est vendu à un prix qui varie entre 4 et 6 €. Dans tous les cas, c'est moins cher qu'une huile d'olive conventionnelle. Et en plus, c'est local...

Après cette page de pub savamment camouflée, revenons à nos moutons ou plutôt à cette presse artisanale.

La machine ressemble beaucoup à mon extracteur de jus domestique : le passage des graines par une tarière permet de presser l'huile d'une part, et d'éliminer les résidus solides d'autres part. Ces derniers deviendront les tourteaux destinés aux animaux.

Le liquide récupéré doit encore décanter pendant un mois environ. Ici, pas de centrifugation, mais tout simplement du temps... Cela permet de séparer l'huile de l'eau. Il ne reste plus qu'à filtrer et à mettre en bouteille.

Avec 3 kg de graines, Vincent Philippon obtient un kilo d'huile.

Contrairement aux huiles raffinées chimiquement, les huiles vierges pressées à froid ont une durée de conservation limitée (quelques mois). Elles sont donc produites en plusieurs fois dans l'année à la ferme.

 

 

 

Où trouver l'huile de colza de la ferme des Hauts Bourdiers

  • A la ferme, tél. 02 47 92 73 97

  • Sur les marchés de Tours (Velpeau, Beaujardin, les Halles, Rabelais), auprès de Philippe Bernat, l'homme au grand chapeau. Son épicerie bio ambulante se reconnaît facilement au vert vif de la remorque.
  • Chez Coop Nature, à Tours.
  • au Marché provençal, un magasin situé dans la zone d'Auchan Chambray.

Je signale que la ferme fournit en farine un boulanger bio, Le Fournil des Délices.

19, rue des sables, 41140 Thésée (et sur les marchés de St Aignan et St Georges)

Et la laine mohair est vendue à la boutique de la ferme, sur le marché du terroir à Chambord en été, au salon Fougère à Tours et par internet.