oue poursuis mon entreprise de réhabilitation des légumes non pas "oubliés" mais "mal aimés". Après les choux de Bruxelles puis les blettes, voici... les choux de Bruxelles, encore.

Non, ne partez pas tout de suite ! Avez-vous déjà émincé les choux de Bruxelles en très fines lamelles pour les faire sauter rapidement avec des épices et de la sauce de soja ? Si ce n'est pas le cas, restez encore un peu. Conformément à ma ferme croyance que les légumes changent de goût selon la façon dont on les coupe, je pense que vous devriez goûter à ça.

(Et ne vous plaignez pas : hier, on a mangé tous les salsifis au persil, avant que j'ai le temps d'attraper l'appareil photo. Ce sera pour une autre fois !)

choux_de_bruxelles


Pour 4 personnes, il faut :
500 g de choux de Bruxelles
1 ou 2 poireaux
1 cuillerée à soupe d'huile d'olive ou de sésame
1/2 cuillerée à café cannelle
1/2 cuillerée à café de cardamome
1 pincée de piment
1/2 cuillerée à café de gingembre en poudre
1 pincée de muscade
1 cuillerée à soupe de shoyu ou tamari (sauce de soja brune, en magasin bio)


Nettoyer les choux de Bruxelles. Les couper en deux puis en fines tranches.
Couper les poireaux dans le sens de la longueur, en julienne.

Faire chauffer l'huile, et y faire revenir les légumes en remuant. Ajouter les épices puis la sauce de soja. Poursuivre la cuisson encore quelques instants. Les légumes sont juste attendris.

J'ai servi ces légumes avec des lentilles corail et des coquillettes, histoire d'amadouer mes enfants. On doit pouvoir trouver plus sophistiqué...
Verdict ? Les petits ont soigneusement écarté tout ce qui était vert. Mais nous, les grands, nous nous sommes régalés !