Un deuxième souvenir de vacances, cette fois-ci normand : avec plein de mûres juteuses et sucrées et, pour une fois, une cuillerée de l'irrésistible crème fraîche fermière du Cotentin ! Une tarte à déguster sous un beau ciel argenté, dans un jardin au coeur du bocage... ou bien partout où l'on trouve des mûres et des noisettes.

tarte_aux_mures


Pour 6 à 8 personnes
200 g de farine bise
un verre de noisettes décortiquées
1 cuillerée à soupe de sucre de canne Rapadura
1 pincée de bicarbonate de soude (ou un demi-sachet de poudre à lever)
de l'huile d'olive et de l'eau

deux œufs
une cuillerée de crème fraîche fermière
une cuillerée à soupe de Rapadura
un demi-verre de lait cru (ou de lait entier)

un grand bol de mûres



La pâte à tarte

Avec un robot ménager, broyer les noisettes en poudre. Attention d'utiliser un appareil puissant et solide. J'ai déjà cassé un petit mixer à ce genre d'expérience ! La poudre obtenue doit être très fine.

Ajouter la farine, le sucre et le bicarbonate. Mélanger. Former un puits pour casser l'œuf. Puis ajouter très progressivement de l'huile d'olive et de l'eau en proportions égales, jusqu'à former une belle boule homogène.

Cette pâte s'étale au doigt dans un moule à tarte fariné.

La garniture
Battre ensemble les œufs, le sucre puis la crème et le lait. La verser sur le fond de tarte.

Garnir des mûres et passer au four chaud 20 à 30 minutes.

 

Allez, au revoir la Normandie...

normandie