Laureen m'a apporté hier un kit complet : une belle brassée d'orties toutes fraiches de son jardin et le livre Saveurs d'ortie d'Annie-Jeanne et Bernard Bertrand (éd. de Terran). Quel bonheur : Des orties et même pas besoin de se piquer !

J'en profite pour persévérer dans ma "période cuisine paysanne", et nous nous régalons à nouveau d'un plat tout simple. Comme les galettes alsaciennes du billet précédent, les ingrédients sont très ordinaires et faciles à trouver partout en France : des orties, des pommes de terre, du fenouil et des herbes et des œufs tout frais pondus. Ce qui rend ce plat un peu original (ou démodé c'est selon), c'est sa cuisson.

Vous pensiez que la bouillabaisse était forcément une soupe de poisson ? C'est avant tout une soupe "bouillie", qui peut se composer de verdures et fines herbes et souvent d'œufs pochés.

Et pour l'occasion, j'ai sorti mon décor à petites fleurs rétro...

bouillabaisse_p

Voici mon interprétation de la recette, assez fidèle au livre :


Pour 4 personnes
250 g d'orties
de l'eau
1 oignon frais avec sa tige
de l'huile d'olive
1 gousse d'ail
1 petit bulbe de fenouil
du thym
quelques feuilles de laurier
4 pommes de terre nouvelles
sel aux herbes
4 oeufs du jour ou de la veille (leur fraicheur est indispensable pour que les œufs pochés soient réussis)
du pain complet



  • Préparer les orties :

Laureen avait cueilli de belles tiges d'orties entières. Je les ai lavées avec des gants. Souvent, je n'utilise que les sommités. Mais comme les feuilles étaient belles, j'ai récupéré pratiquement toutes les feuilles et jeté seulement les tiges. Pas de problème : après cuisson, les feuilles d'ortie étaient bien vertes et très tendres.

  • Couvrir les feuilles d'ortie avec de l'eau. Porter à ébullition pendant deux minutes.
  • Pendant ce temps, dans une cocotte en fonte, faire suer les oignons hachés dans un peu d'huile d'olive.
  • Un peu plus tard, ajouter l'ail, le fenouil, le thym, les feuilles de laurier et les orties égouttées de leur bouillon. Il faut garder l'eau de cuisson des orties, donc j'ai "pêché" les orties à l'écumoir. Laisser mijoter quelques minutes.
  • Brosser les pommes de terre nouvelles, ce qui suffit à ôter le plus gros de la peau. Les trancher très finement. Ajouter les pommes de terre et du sel aux herbes. Couvrir du bouillon de cuisson des orties et poser le couvercle, pour laisser bouillonner environ 20 minutes.
  • Lorsque les pommes de terre sont devenues translucides et que le bouillon a réduit, casser les œufs et les répartir délicatement sur le dessus du plat. Refermer la cocotte et attendre 2 à 3 minutes suivant la taille des œufs, jusqu'à ce que le blanc épaississe. Servir immédiatement dans une assiette creuse.
  • Accompagner d'une tranche de pain complet, que l'on peut aussi tartiner de beurre et trancher en mouillette comme mon fils !

Merci Laureen. C'était délicieux.


D'autres recettes avec de l'ortie sur mon blog :

Et j'en profite pour vous allécher encore un peu... Pour le prochain numéro de Grandir Autrement (n°12 juillet-août 2008), j'ai concocté avec la plante qui pique :

  • une soupe martienne ;
  • des courgettes farcies à l'ortie et au millet ;
  • et un légume sauvage du jardin.