Cette tarte aux pommes avec la peau restera pour toujours celle de mes 18 ans ! Pour cet anniversaire-là, ma soeur m'avait préparé cette tarte, avec une pâte à pizza et des pommes vertes et rouges alternées.

Je m'en souviens bien, parce que c'était très joli et bon. Et surtout parce que nous avions fini bien arrosées, la tarte et moi : mes cheveux se sont consumés un instant au dessus des bougies, et très vite, j'ai reçu deux carafes d'eau dans la figure pour éteindre l'incendie !

tarte

La recette d'origine, celle avec la pâte levée et les pommes bicolores, c'est celle de Patrice Dard, qui n'a pas écrit que les Nouvelles aventures de San Antonio mais aussi Cuisine pour tous les jours, Ed. Brimar (qui n'est probablement plus disponible, parce que cette histoire de mes 18 ans, ben, elle date un peu).

Et pour aujourd'hui, je me lance dans la photo de nuit à éclairage électrique : je me l'étais interdit depuis les débuts de mon blog parce que c'est trop moche ! Mais Stephanie et Mav vont peut-être me faire changer d'avis, avec leur nouvelle année de photos, désormais consacrée aux soirs à 3191 miles de distance. J'ai de la nostalgie pour la lumière de leurs photos du matin, mais de l'admiration pour leurs photos "électriques".
Très clairement une piste d'amélioration pour mon blog pour 2008 ;-)


Il faut :
Une pâte feuilletée
quelques pommes dont vous aimez le goût de la peau
deux cuillerées de sucre brun de canne


La recette n'est pas plus compliquée que la liste des ingrédients : Le principe est donc de couper les pommes entières en très fines lamelles en conservant la peau, mais pas les pépins !
Et de saupoudrer le tout d'un peu de sucre avant d'enfourner.