Ma Maman m'a appris à le manger en rondelles épluchées, sur une belle tranche de pain avec du beurre salé. Et ça reste ma manière préférée !

Mais comme il y a beaucoup énormément de radis noirs dans nos paniers de légumes cet hiver, quelques variantes sont les bienvenues !

radis_noir

Je ne le mange que cru. J'ai trouvé mes tentatives pour cuire le radis un peu décevantes sur le plan gustatif : pfff, envolée le piquant. Une fois cuit, je trouve qu'il ressemble à du navet, alors, autant cuire les navets (qui sont très réguliers aussi dans nos paniers ;-)

Donc, voici quelques infimes variations pour renouveller le plaisir du radis noir cru :

1ere version : Carpaccio
Emincé en rondelles les plus fines possibles, et marinées dans un peu de citron, d'huile de colza et de sel. Frais et raffiné.

tartine2eme version : Fromage blanc au radis noir
Tout simple et très sympa pour l'apéro :
du radis noir haché mélangé à du fromage blanc et à des pousses de roquette.
J'ai donné la recette ici.



guacamole3eme version : Canapés de radis noirs pour vos tartinades

Le radis, épluché et coupé peut servir de canapés.
Coupé en rondelles, ou dans des formes allongées si vous coupez en biais !
Voir mes toasts de radis-toupie au guacamole sur le même principe.


radis_au_sel3eme version : Radis noir râpé au sel
A l'avance, éplucher le radis noir, le râper ou l'émincer en julienne. Alterner des couches de radis noir râpé et de gros sel. Enfermer dans un récipient hermétique et réfrigérer.
J'insiste sur le récipient hermétique, à défaut de quoi c'est tout le frigo qui change d'odeur... ;-(
Le lendemain, verser le radis noir dans une passoire pour vider le jus dégorgé et bien rincer. Servir avec une vinaigrette.
Le goût et la texture du radis ont changé : il est devenu beaucoup plus doux et plus translucide. Les amateurs de choucroute m'ont déjà fait remarqué que je perdais plein de précieux vitamines avec l'eau de rinçage, mais ici aussi, je préfère bien rincer pour ôter le goût du sel. Le résultat ? Une révélation gustative !

C'est le début de la lacto-fermentation, que l'on peut aussi tenter pour conserver le radis noir jusqu'à... la saison du radis rose !

4eme version : Lacto-fermenté
Laver un bocal en verre à caoutchouc (type Le Parfait) à l'eau très chaude ou mieux, l'ébouillanter.
Eplucher et râper les radis noirs comme précédemment. Préparer une saumure, en faisant bouillir et refroidir un demi-litre d'eau, dans laquelle on dissout ensuite 15 g de sel. Dans le pot, disposer le radis rapé, puis couvrir avec la saumure. Fermer hermétiquement. Attendre au moins 15 jours... Et toujours : rincer le radis avant de le servir, pour ôter le sel.