Cette recette est sentimentale : c'est la recette fétiche d'une amie végétarienne qui m'a ainsi initiée à une vision plus ''anglo-saxonne" de la cuisine végétarienne. Cette amie possède en effet un livre très répandu il y a quelques années, mais épuisé aujourd'hui : La cuisine végétarienne pour tous chez Könemann.

lasagnes

 

konemannComment définir cette tendance anglo-saxonne dans les livres de cuisine végétarienne ? (C'est une catégorisation toute personnelle...) On y trouve bien le même souci d'équilibre alimentaire que dans les livres écrits par des auteurs français, mais aucune sensibilité pour la bio ou les saisons par exemple, et du fromage à gogo : Allez, ce soir, je fais l'apologie de tout ce que j'évite d'habitude ! Si on ajoute des ingrédients moins courants par ici, on tombe parfois sur des associations assez inattendues...

Aujourd'hui par exemple, des ingrédients banals en France, mais combinés un peu à contre-courant des saisons et des régions : carottes et basilic. (En tout cas, à contre-courant de mes préjugés, où le basilic accompagne forcément des tomates, à la rigueur les haricots, en tout cas de l'huile d'olive !)

Ce qui donne une petite touche originale à ce plat de lasagnes familiales et consensuelles. Et comme j'ai du basilic surgelé, hum, ça sent bon dans la cuisine... Bon appétit !

Incorrigible, j'ai quand même en passant largement allégé la recette de ses produits laitiers, que j'ai remplacées par des ingrédients plus "bio". Voici ma version :


Pour 6 personnes :

2 cuillérées à soupe de purée d'amande
60 g de farine bise
750 ml de lait de soja
poivre
150 g de comté
3 oeufs
2 cuillérées à soupe de basilic haché surgelé (du pesto dans la recette initiale, mais je trouve que ça donne un goût trop salé en général)
750 g de carottes râpées
250 g de lasagnes sèches



  • Préparer une béchamel végétale : dans une casserole, mélanger la purée d'amande et la farine. Ajouter progressivement le lait de soja sur le feu, en remuant régulièrement. Après quelques minutes, la béchamel épaissit. Poivrer légèrement.
  • Râper 100 g du comté, réserver le reste. Hors du feu, ajouter le fromage râpé à la sauce, et laisser un peu refroidir. Ajouter ensuite les oeufs battus en remuant.
  • Verser un tiers de la sauce dans un bol. Dans ce qui reste dans la casserole, mélanger les carottes et le basilic.
  • Vous avez donc deux sauces à alterner : béchamel au fromage et béchamel aux carottes et basilic. Monter les lasagnes en alternant ces deux sauces avec des couches de pâte. Il faut garder de la béchamel au fromage pour couvrir la dernière couche de pâte.
  • Pour finir, couvrir le plat avec le reste du comté coupé en fines lamelles. Répartir un verre d'eau sur l'ensemble du plat, pour mieux humidifier les pâtes.
  • Enfourner environ une demi-heure à 180°. Le fromage doit bien doré sur le dessus. Vous pouvez vérifier la cuisson des pâtes avec un couteau.

Une autre recette de mon blog, inspirée du même livre : brocolis et tofu aux amandes.