Il faut bien reconnaître que la cuisson du kasha me résiste : Dès que j'ai le dos tourné (ça arrive très vite, en général), les graines s'imbibent d'eau, "explosent" (rien de grave, je vous rassure), et ont tendance à attacher au fond de la casserole. Bon d'accord, le kasha a un délicieux petit goût fumé-grillé, mais c'est pas la peine d'en rajouter.

Alors, quand j'ai une recette réussie avec du kasha, je la mets !

Pour profiter des tout derniers poivrons de la saison, dépêchez-vous et essayez mes poivrons farcis !

poivron_farci


Pour 6 petits poivrons :
un bol de kasha cuit
1 tomate
1 oignon
1 gousse d'ail
une dizaine de brins de persil
du cumin en poudre
du sel
une dizaine d'olives


Donc, vous avez compris, le secret de la cuisson du kasha, c'est la rapidité !
Ne quittez pas votre casserole des yeux. Désormais, j'éteins le feu dès après deux-trois minutes, dès que les grains commencent à gonfler ! Ensuite, je laisse gonfler tranquillement hors du feu sous un couvercle, le pire est évité !

Il faut aussi évider les petits poivrons. Et dénoyauter les olives et les couper en petits morceaux. Hacher également les tomates sans leur peau, l'oignon, l'ail, le persil. Puis mélanger tous autres ingrédients de la farce, et en garnir les poivrons.

On les passe au four une demi-heure environ, pour qu'ils soient dorés et cuits.

Ce plat est délicieux accompagné d'une cuillérée de fromage blanc fermier, paprika, fleur de sel et ciboulette.