Un sorbet à l'italienne, si j'ai bien compris, c'est un sorbet (fruit + eau + sucre et éventuellement un trait de citron), dans lequel on ajoute du blanc d'oeuf pour obtenir une texture plus onctueuse.

Pour les sorbets maison, ça m'intéresse ! Je les trouve souvent trop durs. Je continue donc ma révision des "classiques", avant de tester les mille et une façons de revoir les glaces façon "bio"... Rien n'empêche, en attendant, d'utiliser du sucre de canne brut, des fruits bio et de l'eau... du robinet !

Voici donc une recette tout ce qu'il y a de plus traditionnel, préparée avec de la rhubarbe et des pommes ! Et le résultat est effectivement tout à fait convaincant. La glace est toujours aussi dure à la sortie du congel, mais si on lui laisse quelques minutes avant le service, sa consistance est effectivement plus moelleuse, plus souple, que dans la version sans oeuf.

sorbet_p



Pour 0.8 l de sorbet
1/2 gousse de vanille
250 g de sucre de canne brut
300 ml d'eau
500 g de rhubarbe
200 g de pommes
2 blancs d'oeuf


Il faut en principe préparer un sirop en portant le sucre et l'eau à ébullition avant d'y jeter les fruits.

En fait, j'ai soigneusement épluché les fruits, puis je les ai fait cuire avec le sucre, l'eau, et la vanille, tous en même temps, ce qui n'a pas empêché le sucre de bien se dissoudre. Après les avoir laissé tiédir, j'ai tout mixé, y compris la gousse de vanille.  Il faut ensuite refroidir complètement cette préparation, et même la laisser une heure au frigo.

On la verse ensuite dans la sorbetière, et on laisse prendre au froid pendant vingt minutes. On verse dans la turbine alors les blancs d'oeufs battus en neige, pour les mélanger avec le sorbet, et terminer la préparation de la glace dans la sorbetière encore un quart d'heure.

Ce sorbet, comme toutes les glaces maison, peut se conserver quelques jours dans une boîte hermétique au congélateur. Mais pas plus ! De toutes façons, quand vous y aurez goûté...