En mai, fais ce qu'il te plait... Donc, j'ai ressorti la sorbetière du placard !

Cette année, j'ai pris une résolution : trouver des recettes de glaces ou sorbets aux fruits en diminuant la quantité de sucre ajouté. Mais à part les fraises, qui restent chères en début de saison, et que je n'ai pas encore trouvées en bio dans mon coin, il faut attendre pour les fruits.

Donc voici une recette de glace au chocolat, qui contient sa dose de crème et de sucre, et est directement pompée de Desserts d'été d'Elle à table ! Je l'ai faite avec des ingrédients bio, et du chocolat très très noir...  Pour nous délecter en attendant la mise en oeuvre de mes résolutions !

Je vous recommande d'ailleurs d'utiliser votre chocolat de dégustation préféré. C'est comme pour le fromage : ce n'est pas parce que l'on va cuire le chocolat qu'il faudrait utiliser un produit dont on aime moins le goût ! L'économie que vous réaliseriez en achetant une plaque de "chocolat à cuire" ou "dessert" (52 à 65% de sucre, donc d'autant moins de cacao) n'en vaut vraiment pas la chandelle. Et puis votre glace maison  bio vous reviendra de toute façon moins cher qu'un bac de glace du commerce !

glace_chocolat_pesquimau_chocolat_p



Pour 10 personnes
125 g de chocolat noir à 70% de cacao
50 g de cacao en poudre
1/2 l de lait entier cru
75 g de sucre de canne brut
15 cl de crème fraîche
4 jaunes d'oeuf



  • Dans une casserole, mélanger le lait et le cacao en poudre, et le faire bouillir. Puis le laisser tiédir.
  • Pendant ce temps-là, casser la plaque de chocolat en morceaux.
  • Dans un grand saladier, fouetter les jaunes d'oeuf et le sucre jusqu'à obtention d'un mélange mousseux. Y verser le lait cacaoté tiédi et mélanger. Transvaser ce mélange dans la casserole, puis remettre sur le feu. On le fait chauffer quelques minutes pour l'épaissir en le remuant. Il ne doit pas bouillir.
  • Hors du feu, ajouter la plaque de chocolat en morceaux, et mélanger jusqu'à ce que le chocolat ait fondu et que le mélange soit homogène. Il doit ensuite refroidir complètement et même être réfrigéré quelques temps avant d'être mis en sorbetière.
  • Faire prendre en sorbetière le temps d'un repas ordinaire... C'est près pour le dessert !
  • Je ne mets plus au congélateur le reste de glace dans un bac, mais dans des moules à esquimaux : En effet, mes glaces maison durcissent beaucoup au congélateur (les miennes en tout cas), et deviennent difficiles à servir en boules... Avec les esquimaux, pas de problème de présentation ni de service : c'est prêt.