J'ai découvert le pourpier lorsque j'habitais à Marseille. Une plante aux tiges et petites feuilles charnues. Et (excellente) surprise, j'en ai retrouvé dans notre panier de la semaine ! Il s'agissait d'un "pourpier de printemps" cultivé en Touraine. Peut-être est-ce pour cela qu'il avait les tiges et feuilles plus délicates, d'une très jolie forme, et avec des bordures légèrement rouges. Je signale que j'en ai aussi repéré sur les "plages" de sable qui bordent la Loire, à Tours.

Le maraîcher qui m'en a vendu la première fois à Marseille mettait en avant les vertus diététiques de sa plante. Moi, j'étais surtout attirée par la nouveauté ! Mais sachez que le pourpier serait riche en fer, vitamines A et C, potassium et magnésium et en fameux oméga 3. Son petit goût acidulé rappelle un peu les jeunes pousses d'épinard, et puis c'est joli !

Il suffit de l'assaisonner de citron et d'huile d'olive pour le servir en salade. Mais pour faire plus écolo-chic, voici une petite salade snob aux graines de chanvre, jeunes tiges de thym et Sainte-Maure de Touraine...
salade_de_pourpier_p


pour 4 personnes :
200 g de pourpier effeuillé
1 petite batavia
1 poignée de graines de chanvre grillées
du thym frais
huile d'olive, citron et moutarde
sel aux plantes
un quart de Sainte-Maure de Touraine, sec