Même pas mal !

Je me suis (mal) débrouillée pour cueillir et laver un sac d'orties sans gants. Certainement pas la méthode la plus efficace ni la moins urtiquante...

C'est ma première recette de printemps ! Il me reste donc toute une saison pour améliorer la technique de récolte. Quand elle sera au point, je reviendrai avec des photos, promis.

velout__p

En attendant, voici un premier résultat, qui m'a donné envie de recommencer ! Les feuilles d'ortie cuites sont légèrement acides, ce qui rappelle l'oseille. Il suffit d'un poireau pour que cette acidité disparaisse, dans une soupe préparée comme ça :


1 ou 2 poireaux selon leur taille
1 sac d'orties (environ 150 g)
1 cuillérée à soupe de purée d'amande
1 cuillérée à café de miso

du vinaigre blanc pour nettoyer les orties


  • Faire cuire le poireau à la vapeur.
  • Le mixer avec la purée d'amande et le miso.
  • Nettoyer les orties : il s'agit de ne garder que les plus jeunes feuilles, les 4 ou 6 du haut et les petites pousses. J'ai utilisé du vinaigre blanc, comme pour la salade ou les pissenlits pour tenter de noyer les petites-bêtes-qui-ne-craignent-pas-les-poils-qui-piquent. Mais il faut quand même plusieurs eaux.
  • Verser les orties mouillées dans une casserole à fond épais, avec une goutte d'huile d'olive. Les faire revenir rapidement puis ajouter un demi-verre d'eau. Cinq minutes de cuisson à l'étouffée suffisent.
  • Ajouter les orties à la préparation et redonner un coup de mixer. Servir bien chaud.