La pomme d'or est une petite courge toute ronde, dont la peau fait décidément de jolis petits bols. Je vous la propose simplement gratinée au four sous une couverture de "crumble" salé, mélange de couscous et de noix hachées.

La recette qui suit est dédiée à Marie-Noëlle, ma belle-mère, qui m'a offert un pilon-à-purée quelques temps après que je l'ai obligée à préparer une énorme purée de lentilles, pois chiches, potiron et aubergines avec une pauvre petite fourchette... (mais c'est une autre histoire).

Voici donc la première sortie de mon nouvel ustensile de cuisine, pratique, économe en énergie et joli, ce qui ne gâche rien.

pilonpomme_d_or_crumble



Pour 4 pommes d'or
une quinzaine de noix
un verre de maftoul (le couscous palestinien que l'on trouve chez Artisans du monde ; il  n'est pas bio) ou de boulgour
un verre et demi d'eau
1 oignon
un peu d'huile d'olive
du sel, de la muscade


  • Laver les pommes d'or. Oter leur queue. Piquer légèrement leur peau pour éviter qu'elle n'éclate à la cuisson. Les cuire à la vapeur.
  • Pendant ce temps, éplucher et hacher les noix.
  • Faire revenir l'oignon dans un peu d'huile.
  • Faire chauffer l'eau salée. Lorsque l'eau bout, y verser le maftoul et le laisser cuire 5 minutes jusqu'à l'absorption de l'eau. Mélanger le couscous, les noix et une cuillérée à soupe d'huile d'olive.
  • Couper les pommes d'or en deux, ôter les graines et évider la chair. Dans un plat, écraser la chair des courges avec l'oignon cuit et coupé en morceau. Saler et muscader.
    pomme_d_orpomme_d_or2
  • Dans un plat à gratin, disposer les coupes formées par la peau des pommes d'or, y verser la purée. Puis ajouter une couche de maftoul aux noix. Verser au fond du plat le reste de couscous. Enfourner jusqu'à ce que le maftoul dore légèrement.