Je connaissais l'amaranthe comme plante décorative, mais je ne savais pas qu'on peut aussi la manger. Sous deux formes en fait : ces feuilles, qui se cuisent comme les épinards, et ses graines, que l'on peut acheter en magasin bio au rayon des céréales et graines.

amarante

source de la photohttp: 1jardin2plantes.info

Voici à quoi ressemblent les graines : presque du quinoa, en plus petit encore, pour une texture cuite très fine et agréable en bouche. Elle permet donc de préparer des entremets, d'épaissir un potage ou de préparer des galettes par exemple.

ama

La diététique n'étant pas ma tasse de thé, je vous renvoie vers un spécialiste.

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi lire l'article de Bluetansy sur Labelblue.


Cuisson de l'amaranthe

  • La première étape est la plus délicate : le lavage !

    Les grains sont si petits qu'ils ont une facheuse tendance à s'éparpiller partout, à jouer à l'electricité statique, et à se faufiler dans les mailles de la passoire.

    Mais ne vous laissez pas décourager ! Dosez puis versez les graines dans un grand récipient. Ajoutez délicatement de l'eau. Remuez le tout, puis égouttez les graines à travers votre passoire au tamis le plus fin.
  • Ensuite c'est très simple :
    Verser les graines dans une casserole. Ajouter le même volume d'eau froide, et faites cuire pendant 25-30 min. En fin de cuisson, remuez. Le liquide est absorbé et la consistance devient légèrement collante.

    Vous pouvez épicer ou aromatiser l'eau de cuisson, ou la remplacer par du lait de vache ou un lait végétal.
  • Salez l'amaranthe cuite, si vous le souhaitez.


Je vous propose quelques recettes pour débuter

et d'autres à venir...