En septembre, ma consommation de tomate croît exponentiellement ! Il est donc prévisible que je vous parle de tomates ces jours-ci... et en particulier, de tarte à la tomate, le plat complet que je peux préparer l'avance et qui fait l'unanimité ici (à condition de planquer les herbes de Provence...).

r2006


250 g de farine
du sel
1 cuillérée à café de poudre à lever ou de levure sèche
un peu d'huile d'olive et d'eau

6 tomates
1 ou 2 cuillérées de moutarde
1 gros oignons
125 g de feta
une poignée de pignons de pin
sel et poivre
des herbes de Provence (ou pas)
quelques olives noires


  • Pour la pâte :

Si vous utilisez de la levure sèche, diluez-là dans un peu d'eau tiède, puis versez-la dans un puits de farine avec le sel. (Evitez le contact direct entre la levure sèche et le sel). Comme on ne laisse pas la pâte lever longtemps, le résultat n'est pas une pâte levée, mais une pâte plus épaisse et plus moelleuse que la pâte brisée classique. Elle ne doit cependant pas avoir le goût de levure (question de dosage).

Si vous utilisez de la poudre à lever (sans phosphates, comme il se doit ;-), vous pouvez mélanger la poudre avec la farine et le sel.

Préparer un demi-verre d'eau froide et d'huile d'olive, et incorporez le liquide dans le mélange jusqu'à obtention de la consistance souhaitée.

  • Pour la garniture :

Badigeonner le fond de tarte avec de la moutarde. Y disposer ensuite l'oignon haché grossièrement. Ajouter ensuite une couche de tranches de tomate. Parsemer des autres ingrédients : feta, olives, sel, poivre, herbes et pignons.

Enfourner une demi-heure à 180°.

Je trouve cette tarte meilleure froide.