Ces deux recettes sont tirées du livret de 278 recettes végétaliennes de l'avis, dont je continue mon exploration. Je les ai combinées pour une assiette complète délicieuse, rafraîchie par une raïta de radis. Ce sont des recettes extrêmement simples, pour me plaire ! Il faut juste penser aux azukis un peu à l'avance.

Vous trouverez les recettes originales des azukis et du boulgour aux amandes ici et là. Je vous les raconte à ma façon, avec de menues modifications.

2006.06.15_014

Le boulgour :
Laver le boulgour et le cuire un quart d'heure dans deux fois son volume d'eau salée. Couvrir et laisser gonfler à feu éteint 5 minutes.

Puis le mélanger avec de la purée d'amandes. Griller rapidement à sec quelques amandes et les ajouter pour le décor.

Les azukis :
Personnellement, j'ai l'habitude de prendre quelques précautions avec les azukis : je les lave, puis je les laisse tremper une nuit dans deux fois leur volume d'eau. Je les cuis ensuite dans leur eau de trempage avec un tronçon d'algue kombu (également lavé au préalable). La cuisson dure environ 45 minutes.
Les auteurs de cette recette précisent au contraire que les azukis peuvent être cuits sans trempage, et avec du romarin. A vous de vous faire votre opinion.
Une fois cuits, on peut saler les haricots, et les assaisonner encore tièdes : ici avec 2 échalotes, du vinaigre de riz, de l'huile de sésame, de la coriandre fraîche. On laisse ensuite cette salade refroidir quelques heures au frigo.