Ce soir, tiroirs...
Ca commence comme une recette bête de betteraves rapées, et ça continue avec le taboulé rose, en passant par le pain lavash au cumin. Le point commun, bien sûr, c'est la betterave !

11090001111090016

N'avez-vous d'autres souvenirs de betteraves que les cubes caoutchouteux en vinaigrette servis à la cantine ? Pour moi, aucune nostalgie, et même un vague dégoût à chaque fois que j'ouvrais l'emballage plastique des betteraves cuites et conservées sous vide.

Ce sont les maraîchers bio qui m'ont réconciliée avec les betteraves, parce qu'ils les vendent crues ! Donc, curiosité. Pendant quelques mois, j'ai collectionné les recettes à base de betterave crue, et même de betterave cuite (par mes soins). Je n'en ai fait aucune, car la recette que je vous propose est tellement bonne et tellement simple, que j'avais toujours rapé et mangé ma betterave avant d'avoir fini d'en choisir une autre...

Manger ses betteraves crues, c'est bizarre ? Essayez : le goût (pas seulement doux, mais aussi parfumé avec une pointe d'amertume), la texture qui résiste un peu et change suivant la grosseur de la rape utilisée, la couleur, et la conservation (bien meilleure avec le légume cru qu'une fois cuit -à moins bien sûr de lui faire subir un processus industriel sophistiqué-).

Bon, c'est un peu gonflé d'appeler ça une recette, il faut bien l'avouer...

  1. Peler 2 petites betteraves pour 4 personnes avec un économe.
  2. Les passer sous l'eau rapidement (ou les laver avant de les peler, c'est moins salissant, vous verrez pourquoi en essayant !).
  3. Les raper au robot (rape fine pour commencer ; rape plus grosse si vous avez aimé).
  4. Assaisonner : un yaourt ou deux cuillérées à soupe de fromage blanc ou de labné + une cc de moutarde + une cc de cumin moulu.

Si vous me lisez régulièrement, vous trouvez sans doute que je mets du cumin moulu partout.

Vous n'avez pas tort : j'adore !

Mais il y a certains ingrédients avec lesquels le cumin est selon moi incontournable :

  • le munster (c'est ma Maman qui me l'a appris), mais aussi :
  • les pois chiches (je peaufine ma recette de falafels et je vous tiens au courant) ;
  • les carottes ;
  • et... les BETTERAVES !

Nous voici donc avec une petite sauce au cumin très appétissante :

2005.11.05_004

C'est ici qu'entre en scène le pain lavash, pour un petit apéro tout à fait impromptu. Légèrement humidifié, réchauffé et généreusement tartiné de cette petite sauce. On roule, et gloups.

Bon, ce n'était pas prévu, alors il faut vite refaire la sauce pour les betteraves ! Heureusement, c'est pas compliqué, et j'ai toujours une réserve de cumin moulu à la maison !

Ames sensibles attention, voici la séquence sanglante...

11090006

Vous vous dîtes : "la pôvre végétarienne, j'ai toujours su qu'elle était borderline..."

Non, je n'ai pas (encore) écorché mes enfants. Cette photo pour vous rappeler que la betterave est un excellent colorant alimentaire (E162).

J'en profite au passage pour vous donner ce lien, qui répertorie les additifs et colorants alimentaires, en précisant s'il s'agit d'un produit "naturel" (comme la betterave) ou chimique, et les classe par dangerosité.

J'avais toujours rêvé de le tester sur un taboulé rose. Aujourd'hui je l'ai fait. Nous y voilà.

Voici donc la recette du taboulé rose aux agrumes.

110900311


Il faut :
2 verres de couscous moyen
1 citron et 1 orange, bio ou au moins non traités
une poignée de haricots verts
une poignée de noix
une poignée de raisins secs qu'on laisse gonfler dans du thé
2 cs d'huile de sésame
et un soupçon de betterave...


  • D'abord, récuperer le soupçon de betterave :
    Je croyais pouvoir utiliser le jus de mes 2 betteraves rapées ci-dessus. Mais il y en avait très peu sur mes ustensiles :
    11090017
  • Alors, j'ai versé l'équivalent d'un verre d'eau dans le bol du robot, où il restait encore quelques "rognures" de betterave mal rapées.
    11090019
  • J'ai ajouté un citron et une orange pressés à ce "jus".
  • Puis la semoule :
    11090024
  • Joli, non ? Ensuite j'ai ajouté le zeste de l'orange et celui du citron, émincés au hachoir :
    11090028
    Il faut bien sûr saler, poivrer, ajouter  de l'huile de sésame, et si nécessaire de l'eau, bien mélanger, et patienter...
  • Quelques heures plus tard, on peut ajouter les haricots verts coupés en deux, les raisins secs, les noix décortiquées.

Très doux et très frais.