On pourrait croire que je m'entraîne pour une future édition de Blog Appétit qui serait consacrée à la tomate cerise et à l'oeuf (à bon entendeur... ;-))

Après les courgettes, c'est de tomates que déborde notre panier. J'ai donc essayé la classique omelette aux tomates, la frittata de Scally, les oeufs coques cuits au four dans une tomate évidée de Valérie Cupillard, une tarte tatin...

Et maintenant une quiche aux tomates cerises et cébettes, et un clafoutis aux tomates cerises.
Alors, quiche ou clafoutis ?

2005.07.27_00512005.07.27_010

En haut, la quiche :

Avec pour la garniture :
400 g de tomates cerises, 2 cébettes
1/4 l de lait de soja
1 oeuf
du sel et une pointe de muscade

et pour la pâte à l'huile (j'ai tenu compte de la remarque de choupette) :
250 g de farine bise
la moitié du volume en huile de tournesol
1 oeuf

En bas, le clafoutis :

60 g de maïzena
2 oeufs et 2 jaunes
25 cl de lait
25 cl de crème liquide
400 g de tomates cerises
de la chapelure et du beurre pour le moule

Conclusion n° 1 :
Ce n'est pas parce qu'on invente qu'il faut faire n'importe quoi. La quiche était très bonne mais franchement pas présentable : l'appareil trop liquide et la pâte brisée trop sablonneuse. Voilà où me mène trop de confiance en moi ! La prochaine fois, je reprendrai sagement mon verre doseur, et je mesurerai les ingrédients.

Conclusion n° 2 :
Le clafoutis était très joli, lui. La chapelure dans le moule, c'est parfait pour un démoulage irréprochable. Mais il manquait un peu de goût. La prochaine fois, j'ajouterai 100 g de feta ou de chèvre avec les tomates cerises.